Ecole DAO : Formation en Feng Shui traditionnel

Revenir aux Actualités

l’Analyse extérieure en Feng Shui Traditionnel

Il y a quelques années l’occident découvrait le Feng Shui qui a alors connu une popularité croissante. Nous nous réjouissons tous de cet éclairage porté sur cet art millénaire. Malheureusement, il fut servi sur fond de « cure miracle », à l’aide d’objets fétiches (cristaux, miroir pakua, grenouilles à trois pattes etc.). Il est donc important de rétablir l’authenticité du Feng Shui.

L’étude du Feng Shui Traditionnel repose, à la base, sur l’observation de notre environnement extérieur. Les montagnes, les cours d’eau, les routes, les formes et couleurs de la nature, la texture du sol, l’érosion du terrain et même les sons. De nos jours, les formes naturelles s’étendent aux formes urbaines, construites par l’homme, tels les buildings, les routes. Sentir d’où vient le vent…. Tout ceci s’est un peu perdu au contact du Feng Shui « New Age » qui nous parle surtout de l’intérieur, des remèdes et babioles à poser dans un coin ou un autre, des couleurs.

Pourquoi l’analyse de l’environnement extérieur est-elle si importante ? En fait, 70 % des résultats d’une étude Feng Shui, reposent sur l’étude des formes extérieures et seulement 30% sont consacrés à l’intérieur. Il faut comprendre le mouvement du Qi et la manière dont il affecte notre habitation et par ricochet la personne elle-même. Le Feng Shui est l’Art d’identifier le Qi, d’en capter le bon et d’en éviter le mauvais, que ce soit en milieu urbain ou naturel. Le vent disperse le Qi et l’eau l’arrête et le capte.

Nous utilisons différents systèmes d’analyse, que ce soit San He ou San Yuan ou même Xuan Kong Da Gua. Ces systèmes reposent sur la porte ou la façade de la maison. Les deux instruments essentiels d’un consultant Feng Shui sont d’abord les yeux, puis le Luo Pan (boussole chinoise). L’école de la forme est indissociable de la boussole.

Il ne faut surtout pas sous-estimer le pouvoir de l’analyse des formes qui était, à une certaine époque, seule utilisée pour l’analyse d’une habitation. La qualité du Feng Shui de la maison dépend de la qualité du Qi généré par l’environnement et qui entre dans l’habitation. La maison doit se conformer au paysage mais non l’inverse. Si l’on a un excellent Qi sur le terrain mais que la maison n’est pas placée de manière adéquate pour le capter ou recevoir, c’est peine perdue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top